Avis d’enquête Publique : Registre

Avis d’enquête Publique : Registre

28/06/2018 à 14h : Registre vierge

29/06/2018 Mr GROJEAN, propriétaire de parcelles sis à chalifert
Remarque: concernant le règlement de la zone 1Aub, il serait souhaitable de différencier la couleur des volets par rapports aux fenêtres. En effet la couleur des fenêtres est en générale toujours blanche donc volet blanc.

07/07/2018 Monsieur Yves MAURIN, 6 place de la Mairie
Je demande à protéger le bois centre du village tel qu’il est prévu au schéma directeur régional (particulièrement la parcelle 1849 prévu au PLU en zone Ua et non en Espace Boisés Classés).

07/07/2018 Madame/ Monsieur GROSEL/LE GOAZIOU, 72 rue Charles Vaillant
Nous sommes propriétaire des parcelles numéro 99/100 limitrophes de l’OAP N°01 et souhaitons que la totalité de la parcelle N° 100 et une partie de la parcelle N° 99 actuellement classé en Zone Naturelle soit reclassé en zone Urbaine (U) constructible.

10/07/2018 Madame Lydie BARANTON, 14 rue Pasteur 77144 CHALIFERT
Je désapprouve la destruction du bâtiment d’habitation de la ferme, lequel tout comme l’église et la mairie participe de l’identité propre du village.
En quelques années, on assiste à la banalisation de l’espace habité et à un bond démographique de la population, ce qui implique bétonnage et intégration dans un environnement périurbain sans âme.
Quant aux surfaces agricoles, cela signifie leur émiettement et donc à terme leur disparition…
Pourquoi ne pas les avoir dédiées à un maraîchage bio très recherché dans la région ?
Cet effacement des lieux anciens d’activité et du parcellaire qui se sont élaborés au cours des siècles fait disparaitre rapidement l’aspect rural du village qui avait été préservé jusqu’à présent.
En ce qui concerne les espaces naturels, le bois centre village est en partie déclassé, ce qui est en contradiction avec le Schéma Directeur d’Ile de France; de plus, des parcelles faisant partie de cet ensemble boisé, se trouvant le long du chemin du calvaire côté Chessy ont été illégalement défrichées pour être occupées par des caravanes …
Pourquoi laisser détruire ces boisements censés être protégés ?

19/07/2018 Anne Mounic et Guy Braun
Nous voulons dire notre désapprobation des projets de construction d’immeubles à Chalifert, et tout particulièrement au centre du village, qui en sera défiguré. On ne nous fera pas croire que les questions de circulation seront résolues et la tranquillité, assurée dans un cadre rural préservé, alors que la population va presque doubler dans un environnement fortement urbanisé au détriment des espaces libres (champs, bois, prés, chemins, etc.). Et le projet concernant la circulation dans le village n’a pour nous rien de convaincant : plus on multiplie les routes, plus le trafic augmente.
Avec nos regrets impuissants.

25/07/2018
Mr WERMEISTER
Mme DA VASSE
Mme & Mr LEFEVRE Patrice
Nous consultons aujourd’hui le plan du nouveau PLU.
Nous attirons votre attention sur un terrain situé au 24 rue Charles vaillant. Une construction serait catastrophique pour la cour du 26 rue Charles Vaillant. En effet nous avons toutes nos fenêtres qui donnent directement sur ce terrain. Il serait souhaitable de visionner pour comprendre les désagréments que cela occasionnent aux nombreux propriétaires du « 26 ». De plus actuellement ce terrain sert d’entrepôt nous avons pu lire que les entrepôt était interdit, les dépôts de déchets de toutes natures également. De plus l’artisana est toléré sous conditions de non salubrité, sécurités et niusances et qui actuellement n’est pas respecté. Cordialement, les auteurs ont signés.

01/08/2018 Madame COPOIX, résidente de la commune
Monsieur le Maire,
Je trouve le projet de ZAC du Clos des Haies Saint Eloi tout à fait favorable au développement économique de la commune.
Cependant, je souhaitais attirer votre attention sur le règlement de la zone du PLU concernant ce projet et l’OAP associée (zone 1AUa du règlement et OAP n°4) :
-Vous prescrivez un retrait « minimum et maximum » de 5m le long de la RD5. Je pense que prescrire un retrait minimum (et non minimum ET maximum) qui permette de faire des reculs et des avancées dans la façade éviterait une certaine monotonie le long de la RD5.
-Les aires de stationnements affectées aux véhicules motorisés ne peuvent pas être « supérieures à 1 place de stationnement par tranche de 55m² de surface de plancher destinée aux bureaux ». Il me paraîtrait plus opportun de ne pas limiter le nombre de places de stationnement pour ne pas risquer de stationnements sauvages sur la voie publique, en cas de manque de places.
-De plus, la marge de recul végétalisée le long des voiries à créer pourrait permettre l’implantation de stationnements pour les activités du secteur tertiaire.
Cordialement

02/08/2018 ROSA Ketty et MORICE Jérémy
Bonjour,
Avec mon conjoint, nous sommes propriétaires d’une maison dans le bas de Chalifert, située en zone Nr.
Nous aimerions profiter de la révision du PLU pour réaliser une extension à hauteur de 30% de la surface de plancher existante.
Cette extension serait réalisée dans l’alignement de notre maison, déjà située à moins de 8m de la limite séparative, ce qui peut poser problème si nous nous tenons à ce nouveau PLU.

En effet, dans l’article 2.1.b., est stipulé que les « constructions doivent être implantées en retrait des limites séparatives. Et que le retrait doit être au minimum de 8m. »
Mais qu’en est-il des projets d’extensions, dont les maisons existantes sont déjà situées en dessous de cette distance?
Ne pourrait-on pas prévoir une exception aux extensions sous condition qu’elles soient bien réalisées dans l’alignement de la maison existante?
Compte tenu des terrains tout en longueur et particulièrement peu larges situés dans le bas de Chalifert, ce nouveau PLU rendrait impossible les extensions à de nombreux riverains du vieux chemin de Meaux.
Je vous remercie sincèrement de l’attention que vous porterez à notre demande.
Cordialement,
Mme ROSA Ketty et M. MORICE Jérémy

03/08/2018 JF CHAPELLE, 155 rue de la pompe 75016 PARIS
commentaire JF CHAPELLE 03082018

05/08/2018 M et Me MUGNIER 
phil.mugnier@wanadoo.fr
Bonjour,
au vu du schéma d’aménagement de l’OAP n°2, il semblerait que la parcelle 1401, dont nous sommes propriétaires, passe en zone UBb.
Pourriez vous nous le confirmer sachant que c’est ce que nous souhaitons.
Merci de prendre notre demande en considération.

*PS: le 6 aout 2018 étant un lundi et non pas un vendredi nous sommes dans les délais règlementaire s pour faire notre requête.
Bien cordialement,
M et ME Mugnier

06/08/2018 M et Me MUGNIER
phil.mugnier@wanadoo.fr
Bonjour,
Concernant le projet OAP 2, nous demandons que la création de la continuité verte de jardin prévue et jouxtant la parcelle 1401 soit prolongée sur la parcelle 1261.
Cette création prévue et interdisant toute implantation de bâtiments principaux protègerait du vis à vis les parcelles 1047-1293 et 1402.
Bien cordialement
M Me Mugnier

06/08/2018 Mr THOMAS 25 rue Louis Braille 77144 CHALIFERT
commentaire de monsieur THOMAS le 06082018

La règlementation nous oblige à reproduire fidèlement les messages dans le registre.

 

Lundi 6 Aout 2018 à 17h.
Le registre de l’enquête publique est clos. Il n’est donc plus possible de déposer un message.